Immunomodulation de l’endomètre

Chez les patientes souffrant d’échecs répétés d’implantation, il est possible d’améliorer, avant un transfert d’embryon, la réceptivité de la muqueuse utérine (l’endomètre) par l’administration intra-utérine de cellules immunitaires sanguines autologues qui ont été modulées préalablement en laboratoire.

Immunophénotypage

Fertilys réalise présentement une étude qui vise à identifier un profil immunologique spécifique aux patientes qui souffrent d’échecs répétés d’implantation. Cela est réalisé par une simple prise de sang, le jour de l‘ovulation.

Faites aussi partie de l’aventure